Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par marion.gibbon le Ven 3 Fév - 12:00

En début d'année 2011 avec mon mari nous prenions la décidions que cette année j'arrete la pillule pour faire de notre petit Victor un grand frère, c'est chose faite fin avril je fini ma pillule, mais régle arrive début mai, nous voila partie pour le 1cycle.

Fin mai trop imptaiente d'attendre mes régles je me décide de faire un test le 31, qui s'avère positif donc trop heureuse j'appelle le médecin pour la prise de sang qui sera elle aussi positif, donc de la tous s'enchène prise de sang rdv gynéco tous va bien, un peu de naussés mais rien de méchant par contre une énorme fatigue. Fin sptembre je suis en vacances, le bonheur je profite à fond de mon grand garçon, range les futur habits du bébé... et la le 10 octobre, rdv des 22sa chez le gynéco:

Le lundi 10 octobre 2011

16h00: je file chercher mon loulou pour aller à mon écho des 22SA+1

16h45: le gynéco me prends et me demande si sa va? On commence l’écho, quelque minutes après avoir commencer je commence ç m’inquiété car d’habitude il fait écouter le cœur des le début et la rien, il regarde la tête, le dos, la tête, le dos… il met sa main sous le menton, a une tête très bizarre et la il me dit : « il y a une gros problème avec le bébé »

Moi je lui demande: « quoi comme problème c’est pas grave »

Il me dit si c’est très grave il m’explique le problème me fait voir et me dit qu’il faut envisager d’interrompre le grossesse, je pleur beaucoup et mon loulou à coter qui pleure aussi qui ne comprend pas.

Le gynéco me dit qu’il va m’envoyer le lendemain chez un spécialiste dans un CHU pour qu’il confirme le diagnostic c’est juste parce que c’est la procédure car il est sur à 100% du problème.

Je sort du cabinet je pleure mais essaye d’expliquer à Victor que bébé va mal, j’appelle mon mari qui ne comprend rien, je pleure beaucoup, j’essaye de me calmer pour reprendre la route, c’est dur mais j’y arrive car Victor est la et je ne vaux pas qu’il lui arrive quelque chose.

Nous rentrons à la maison et mon homme aussi nous parlons, je lui explique et nous décidons des maintenant que nous allons pas continuer la grossesse, nous voulons que tous s’arrête tous de suite.

Nous expliquons à Victor que son bébé petit frère ou petite sœur est encore dans le ventre de maman mais que nous devons le laisser partir rejoindre les anges au ciel.

J’appelle mes parents qui pleurent beaucoup pour nous, par contre les beau parents pas beaucoup de réaction.

Le mardi 11 octobre:

Mon homme par au boulot quand même, c’est dur mais pas trop le choix, moi je décide de mettre Victor à l’école et d’expliquer ) sa maitresse, je pense qu’il est mieux à l’école qu’avec moi et pleurer tous les temps. Je vais chez mes parents, ma maman pleure et mon papa est très triste aussi. Mon téléphone sonne c’est la secrétaire du gynéco qui me dit que le CHU nous attend des que l’on peu on y va, j’appelle mon homme il rentre du boulot et nous partons mais il y quand même 1h30 de route.

12H00: Le spécialiste nous prend, nous explique qu’il doit refaire un écho pour voir, autour de lui il y a une sage femme, un interne l’infirmière et une stagiaire, il commence l’écho et voit tous de suite le problème il nous dit qu’il y vraiment rien à faire, que même si je vais au bout de ma grossesse, notre bébé vivre que quelque heure ou quelques mois mais branché à des machines. Il nous propose de faire une amniocentèse, nous acceptons mais je veux qu’elle soit faite par mon gynéco. Nous repartons.

14h00: nous allons voir la secrétaire de mon gynéco et la elle nous dit qu’il veut nous voir pour expliquer tous ce qui va se passer.

Le mercredi 12 octobre:

Mon homme va travailler, moi je dois emmenée mon loulou chez mes parents car j’ai rdv à la maternité.

Je commence par voir, l’infirmière qui me fait des prise de sang, ensuite je vois l’anesthésiste ou cas ou je veux la péridurale et ensuite a psy qui est censé être la pour répondre à mes question mais en faite elle n’y répond pas. Après je vois le cadre du service qui nous explique le déroulement du jour j.

Le jeudi 13 octobre:

7h00 on emmène notre loulou chez mes parents car j’ai rdv à 8 h pour l’amniocentèse.

8h00 le gynéco me fait l’amniocentèse, 1ere pique sa va, sensation bizarre mais pas de douleur, par contre la 2éme, ma peau est trop dur, il pique 2éme fois et me fait très mal, heureusement mon homme est la pour que je sert sa main.

Ensuite nous montant en maternité, une sage femme (alexandra, c‘est elle qui été la quand j‘ai accoucher de Victor) vient nous parler, nous explique, la prise des médicaments (que je ne voulais pas vraiment prendre, car j’avais lu sur internet que c’été fait pour arrêté le cœur de mon bébé et en faite pas du tous c’est juste pour faire travailler le col.) et nous explique qu’il faut que je revienne le samedi matin pour le déclenchement ou le lundi car elle à peur d’avoir beaucoup de naissance dans le we et pas être assez présence pour nous soutenir, nous lui disons que c’est pas grave que nous voulons que ce soit fait ce we.

Le vendredi14 octobre:

Victor est à l’école et avec mon homme on reste à la maison à rien, faire juste pleuré ensemble.

Le soir à 16h nous partons chercher Victor à l’école et nous l’emmenons chez mes parents pour le we.

Le samedi 15 octobre:

Le matin je me lève, prend ma douche et me dit ce soir tout est fini.

Nous avons rdv à 8h00 à la mater, la sage femme est pas mal occuper, elle vient me voir vers 9h pour un toucher vaginale (tv) et la pose des 1er médicament par voie vaginale, je suis ouvert à 1doigt elle me dit c’est bien sa travaille.

12h00: la sage femme revient m’examiner, sa bouge mais pas beaucoup par contre beaucoup de contraction. Elle propose à manger mais moi pas le droit j’ai pas manger depuis la veille au soir sa commence à faire long. Pour les douleur de contraction elle me met du paracétamol dans la perf.

15h00: Re examen, toujours pareil, par contre les contraction sont assez douloureuse, elle me met du « nubin » dans la perf c’est un dérivé de morphine, peu de temps après je commence à me sentir mal, endormissement, vomissement, c’est les effets de la morphine.

18h00: toujours pas bouger, et toujours pas bien, la c’est mon gynéco qui vient, il nous dit que c’est pas pour aujourd’hui que l’on continuera demain. Il propose un plateau à mon homme et une petite soupe pour moi, au début je suis très contente de la manger mais tous revient aussitôt, les effets de la morphine sont encore la pour longtemps.

21h00: la sage femme de nuit vient nous voir, pour un examen, elle est contente je suis à 2 doigts, ca a bouger elle dit on attend encore un peu et je vous passe en salle de travaille (pour elle c’est pour cette nuit). Je m’endors, (entre 2 vomissements).

0h00: elle revient, sa bouge tranquillement, elle décide de me passer en salle de travaille, me remets des médicaments par voie vaginale pour faire avancer les choses.

02h00: rien ne bouge, elle décide d’appeler le gynéco qui va pas être sympas du tous avec elle, vu qu’il avait dit de ne plus rien faire jusqu’au lendemain matin. Elle vient discuter avec nous, s’en veut de nous avoir donner un peu d’espoir, mais nous lui en voulons pas elle est très jeune et c’est la 1er fois qu’elle à un accouchement comme le mien.

7h00: moi je dors, mon homme sort prendre l’air et la tombe sur la jeune sage femme en pleure et oui le gynéco l’as mal traiter, mon homme discute avec elle et après va voir le gynéco pour parler avec lui, il discute beaucoup et parle de césarienne car mon homme veut savoir si on a une chance que sa vienne naturellement sachant que j’avais déjà eu une césarienne pour notre loulou. Le gynéco lui répond qu’il faut que sa vienne naturellement car malheureusement je ne pourrait plus avoir d’enfants après, car avec 2 ouverture à 2 endroit diffèrent pour utérus sera trop fragile et si je retombe enceinte sa sera que des fausses couche. Il lui dit aussi que même si on mets beaucoup de temps il fera tous pour que se soit naturel. Ensuite mon homme revient me voir et me parle de tous sa, j’ai peur, mais vu les effets de la morphine je me rendort.

9h00: on recommence avec les tv et les médicament par voie vaginale.

12h00: rien ne bouge

15h00: contraction mais rien de plus

17h00: enfin sa bouge, mais on attend encore

18h00: sa bouge, la sage femme me passe en, salle de travaille. Produit dans la perf pour faire travailler encore plus

18h30: le gynéco veut me faire un écho et un monito pour voir les contraction et voir comment bébé est placer, c’est la que nous savons que notre bébé vit encore (moi je le savais car je sentais encore bouger). Après le gynéco me fait un toucher qui va me faire très souffrir mais qui je pense sera très efficace.

19h00: moi je somnole, mais mon mari entend des choses qui me dira que beaucoup plus tard, le gynéco et la sage femme parle de bloc opératoire, d’anesthésiste, peur que sa vienne pas tous seul.

19h30: la sage femme me perce la poche des eaux, impressionnant la quantité. Et après on attends.

20h15: je sens que sa pousse, mon homme appel la sage femme, elle m’occulte je suis ouvert à 7, elle me dit c’est bon, c’est les dernier moment que je vie avec mon bébé en moi. En 3 poussés mon bébé sort sans trop de douleur, la sage femme l’emmène, nous savons toujours pas ce que c’est. Le gynéco vient me revoir pour me dire que tout est bien fini et me souhaite bon courage. La sage femme revient aussi pour nous demander si on veut voir notre petite fille, notre Sophie, oh que oui je veux la voir al prendre dans mes bars et pouvoir l’embrasser et lui dire au revoir.

Elle nous l’a ramène, elle est magnifique, une vrai poupée, je la sert dans mes bars regarde ces jolie doigt, je l’embrasse tous ce que je peux mon homme aussi car nous savons que c’est les seul moment de notre vie ou l’on pourra le faire, nous l’a gardons, une petit demi heure avec nous et nous décidons de lui dire Au revoir, c’est un moment très dur, avant de la laisser partir nous demandons à la sage femme de faire une photo de nous 3 et après elle nous en fera d’elle tous seul avec le joli pyjama que je lui ai choisit mais surtout le doudou que Victor lui à offert.

Ensuite il me remette en chambre, mon homme ne veut pas me laisser mais il est très fatiguer à l’envie de prendre une bonne douche et de récupérer notre loulou le lendemain de bonne heure donc il décide de me laisser et partir chez nous dormir, le moment d’être seul à été très dur pour nous 2 mais tellement fatiguer nous arrivons à dormir chacun de notre coté.

Lundi 17 octobre:

7h00 je me lève, juste une envie prendre une douche, avec du mal je la prend seul mais j’y arrive. L’infirmière vient me voir pour me donner mes médicaments et me dit que le gynéco va passer dans peu de temps et qu’il me laissera sortir.

Le gynéco arrive et m’occulte même pas me dit c’est bon vous pouvez sortir.

Je sort voir l’infirmière dans son bureau, et la un grand monsieur d’un certain âge et se présent à une autre infirmière en tant que Monsieur … des pompes funèbre, il vient chercher ma fille, mon bébé, l’infirmière me demande si je veux la revoir avant de partir, je lui dit non je veux garder ma belle image d’hier soir.

9h00: mon homme arrive, je l’attend en haut de l’escalier et je vois mon grand garçon, qui me court dans les bras, je le sert très fort et la il me dit qu’il est très content d’avoir une petite sœur mais qu’il est triste qu’elle soit partir au ciel rejoindre les anges.

Nous rentrons à la maison tous les 3, mon homme est rester à la maison avec moi toute la semaine, nous pleurons beaucoup surtout le soir.

Victor parle beaucoup de sa petite sœur, quelque parole de lui nous font du mal mais je lui répond à chaque fois qu’il en parle.

Victor à la vision de quand tu meurt, tu part au ciel avec un hélicoptère ou un avion mais la Sophie rester dans l’avion, ne voulais pas aller au ciel, jusqu’à début novembre ou un jours il nous a enfin dit que Sophie été partie au ciel rejoindre les étoiles et depuis ce jours il regarde les étoiles le soir et chercher celle qui brille la plus pour lui dire "je t'aime".

Un peu plus tard Victor nous dit mais Sophie elle est toute seul, il ne faut qu’elle soit toute seul, il été très triste et me poser beaucoup de question, je lui ai répondu qu’elle n’été pas toute seul qu’il y avait aussi mémère (ma grand-mère est décédée il y a presque 2 ans il s’en rappelle pas beaucoup) depuis sa va mieux et il plus apaiser quand il en parle.

 

marion.gibbon

Messages : 18
Date d'inscription : 26/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par dragonne le Dim 5 Fév - 21:49

Bonsoir....

C'est un récit si émouvant, quel courage vous avez eu, ton homme et toi, c'est exemplaire... Ton homme et toi semblez tellement en paix malgré la souffrance, et si calmes, face à ce drame humain.... Je ne sais que dire sinon que je vous admire beaucoup, car il faut parvenir à rester maître de ses émotions et de soi lorsqu'on vit des choses aussi dures....

Il est normal et bon que ton petit Victor parle de sa petite soeur, elle fait partie de vous, de votre famille et donc de lui.... il est bon de lui répondre, toujours, meme si c'est dur et que l'on n'a pas toujours les bons mots au bon moment.... mais toujours répondre.... Laisser la part de rêve de l'enfant qui voit sa soeur comme un ange au milieu des étoiles, ou comme la plus brillante d'entre elles.... Je crois que c'est de loin la plus belle image qu'il puisse en avoir, et qui montre bien qu'il le vit sereinement meme si le manque est là.... Et là encore, quand on voit les enfants aller "bien" après tout ça, on ne peut qu'applaudir le travail de parent derrière, car meme s'il est dur, c'est ce travail qui permet à l'enfant d'être ce qu'il est.... Ton ange doit etre bien fier de vous, de là haut....

Je me permets de vous embrasser, toi et ta famille, et fais de douces caresses à ton ange.... Qu'elle continue de veiller sur toi, et sur ta famille....

Marie

_________________
"Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre
puisque, si on comprenait, on ne pourrait pas juger..." (André Malraux)
avatar
dragonne

Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par marion.gibbon le Lun 6 Fév - 12:26

merci pour ces paroles dragonne

marion.gibbon

Messages : 18
Date d'inscription : 26/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par dragonne le Mer 8 Fév - 13:35

Je t'en prie, je dis uniquement ce que je pense....

Bisous et tendres pensées....

Marie

_________________
"Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre
puisque, si on comprenait, on ne pourrait pas juger..." (André Malraux)
avatar
dragonne

Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par marion.gibbon le Mer 8 Fév - 13:44

notre fille nous manque beaucoup, normalement elle aurait du naitre dans les quelques jours à venir, c'est très dur de se dire qu'en fait elle ne sera pas dans nos bras. Je regarde beaucoup ces photos, je la trouve si belle, vous aller vous dire normale, mais c'est vrai elle été si belle, si bien former, une vrai princesse.

Je t'aime ma petite Sophie.

marion.gibbon

Messages : 18
Date d'inscription : 26/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par dragonne le Mer 8 Fév - 14:26

Re....

Oui, il est normal de trouver ses enfants comme étant les plus beaux, les plus merveilleux, mais ça n'enlève rien à une certain réalité qui est qu'il n'y a rien de plus beau et doux que les tout petits....
Certaines maladies ont la dure loi de ne pas se montrer physiquement, c'est un bien lorsqu'il y a survie, dans la mesure où ça évite le regard dur de l'être humain devant la différence, mais lorsque ce n'est pas le cas, on ne peut que se trouver confronté à une irréalité des choses... Comme si la maladie n'était pas là, et peut-être une sensation parfois qu'elle est partie "pour rien", meme si tu sais de façon certaine que la maladie était bel et bien là.... juste bien cachée.... En même temps, j'imagine qu'il est plus doux de se remémorer un visage parfait que décharné par le mal.... Et je ne peux qu'imaginer combien ces sentiments peuvent être contradictoires et faire souffrir en même temps....

Le moment qui aurait dû être la naissance réelle et le plus grand des bonheurs, le premier anniversaire.... sont de façon logique des moments très durs à supporter, et je ne peux que t'encourager à venir épancher ta peine et tes ressentis par ici, il y aura toujours une oreille pour t'écouter (ou dans ce cas te lire...). N'hésite pas au besoin, je te transmets mes coordonnées téléphoniques via mp, afin que tu ne restes pas seule si tu as un quelconque besoin de communiquer et d'être entendue.... Je suis également là pour ça, et relativement disponible puisque travaillant à mon domicile....

Je t'embrasse et surtout n'hésite pas....

Pensées

Marie

_________________
"Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre
puisque, si on comprenait, on ne pourrait pas juger..." (André Malraux)
avatar
dragonne

Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par marion.gibbon le Dim 26 Fév - 13:25

ma petite Sophie, mon ange, ma fille chaque passer loin de toi est dure, mais je sais que la ou tu te trouve, tu as une très belle vie.

j'espère que tu veille sur nous et surtout sur notre petit bébé espoire qui grandit en moi, protège le de cette infection que je vient d'attraper.

JE T'AIME MON ANGE

marion.gibbon

Messages : 18
Date d'inscription : 26/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par dragonne le Dim 26 Fév - 16:04

Nul doute que ton ange veille sur sa famille... Courage Marion, ça va aller.... On est là quand tu en éprouveras le besoin....

Je t'embrasse, pensées à ta douce Sophie...

Marie


_________________
"Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre
puisque, si on comprenait, on ne pourrait pas juger..." (André Malraux)
avatar
dragonne

Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par orel le Lun 27 Fév - 13:19

Marion,

Toutes mes pensees t accompagnent, tout va bien aller.Je suis convaincue que Sophie veille sur toi,ton mari, Victor et son petit frere ou sa petite soeur.

Prends soin de toi

"Bisous de guerison"
avatar
orel

Messages : 14
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie mon ange depuis le 16 octobre 2011

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum