A ma petite princesse Charlie-Rose...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A ma petite princesse Charlie-Rose...

Message par Fanfan Crlv le Sam 19 Avr - 20:24

Je suis le papa de cinq merveilleux enfants,le premier est né en 1997...
En Juillet dernier, après notre retour de vacances, mon épouse et moi avons appris qu'un cinquième petit être était en train de se construire dans son petit ventre...
Ce n'était pas prévu au programme, et j'ai eu du mal à l'accepter dans un premier temps.
Puis, les jours passant, l'émotion de la nouvelle étant digéré, j'étais finalement enjoué et pressé d'assister aux premiers examens afin de découvrir ce petit bout de vie "surprise".
Puis, très rapidement, les nouvelles du corps médicale ont été inquiétantes....Nuque épaisse dans un premier temps, puis d'autres détails préoccupants durant les visites suivantes.... 
La grossesse de notre deuxième petite fille était très compliquée et nous a mis à rude épreuve entre les échos à répétitions, les spécialistes à consulter,les bonnes et mauvaises nouvelles ponctuant les mois...notre état d'esprit suivant les courbes des résultats de ceux-ci.
Durant les premiers mois, son cas semblait scellé d'après les infos et analyses recueillies, le corps médical nous ayant orienté vers une img...
Nous avons demandé plus de temps pour nous décider, plus d'examens aussi... Nous étions au plus bas, les heures et les jours qui passaient étaient interminables.
Nous avons reçu d'autres résultats médicaux plus rassurants, vu également un généticien formidable à l'hôpital Béclere de Clamart (92). 
Notre fille était probablement touché par un syndrome, "le syndrome de Noonan".
Celui-ci étant assez répendu et connu, il signifiait aussi que la vie était possible dans des conditions acceptables malgré le fait qu'il y avait une large palette d'évolution possible.
Nous avons donc in-extremis de poursuivre la grossesse. Notre soulagement était immense de ne pas à avoir à abréger la vie de ce petit bout de fille. Toute la famille attendait maintenant avec impatience la venue de la petite soeur, Charlie-Rose Louise Victoire  ( le troisième prénom représentait la victoire sur toutes les difficultés rencontrées,l'aboutissement de cette grossesse si compliquée, et également le nom de la chef de service anténatal du CHU ).
Malgré le fait qu'il y avait toujours divers problèmes,les derniers mois étaient pleins de promesses, les prénoms choisis, nous tous impatients, les derniers achats pour accueillir ma petite princesse dans les meilleures conditions Smile

Charlie-Rose est née le 10 Janvier 2014, nous ne savions pas à cet instant que sa venue parmi nous la mènerait également si rapidement vers la fin sa courte vie soutenue avec toute l'énergie des médecins et infirmiers du service des soins intensifs de néonat.... On ne les remercieras jamais suffisamment tant eux aussi voulaient y croire.

Charlie-Rose Louise Victoire s'est éteinte à nos côtés, dans les bras de sa maman, couverte de baisers et de je t'aime le 13 Janvier 2014.

Cela fait déjà un peu plus de trois mois, j'essaie de me réconforter en me disant qu'elle est là à chaque instant, que c'est un petit ange, que je la retrouverai un jour, mais rien n'y fait, la douleur est là et le manque irrépressible, la lumière n'a cessé de briller près des photos qu'il nous reste de sa courte existence avec nous qu'il fasse jour ou qu'il fasse nuit.

Qu'on soit père ou qu'on soit mère, nous sommes parents, et il n'y a pas plus insoutenable épreuve pour un parent que de vivre avec le manque de son enfant, avec le fait de savoir qu'on ne pourra assister à rien de son évolution, et que par dessus tout il est parti bien trop tôt, puisque avant nous... Peu importe son âge, un enfant est fait pour quitter ce monde après que ses parents l'aient quitté eux même.
Alors, nous sommes condamnés à vivre avec ça, avec son image, avec nos pensées dirigées vers elle,donner l'apparence à la société que nous sommes comme tout le monde.
Le seul point positif que j'en tire, c'est cette indifférence totale aux petits tracas du quotidien,cette étrange pression que rien n'est si grave que ça,que la vie est tout ce qu'il y a de plus précieux... Et que je prend un plaisir fou à voir mes enfants grandir et évoluer autour de moi.

Nous avons une capacité inimaginable à nous remettre du pire, à continuer à vivre, à rire, sans pour autant jamais oublier...jamais. Beaucoup de personnes m'ont demandé : comment tu fais???
Je répond simplement que je ne fais pas, que je ne sais pas, que c'est ainsi, que malgré la douleur, nous sommes programmés pour vivre ou survivre, je suis moi même surpris de cela, je n'y trouve pas d'explications, et je ne veux pas en chercher.

Fanfan Crlv

Messages : 1
Date d'inscription : 19/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum