Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Message par Mamandemathéïs le Mer 24 Oct - 18:49

Bonjour

Je viens vous expliquer ce qui m'est arrivée.
Le 10 février 2012, je fais un test de grossesse qui s'avère positif! Quel joie!!!
J'annonce la bonne nouvelle à mon amoureux qui est lui aussi fou de joie!
On annonce également la bonne nouvelle à mon grand fils quelques jours après! Il va être grand frère il est très heureux!
Le début de ma grossesse était très douloureuse à cause de contractions! 3 passages aux urgences sur Bordeaux! On me dit que ce n'est rien mais on met en place un suivi a domicile par une sage femme qui viendra 2 fois par semaine à la maison faire un contrôle des contractions et de la tension!
On me fait aussi faire tout les mois des analyses d'urine ! Et prise de sang pour la rubéole et la toxoplasmose car pas immunisé!
Jusque la on me dit que tout va bien, les échos sont faites en temps et en heure mais je suis inquiète par mes analyse d'urine qui montre à chaque fois un taux de protéinurie au dessus de la moyenne c'est a dire 0,15mg/l. J'en parle a la sage femme qui me dit que ce n'est rien, j'en parle également a la gynécologue qui me fait faire une protéinurie sur 24h mais la encore on me dit que tout va bien et que je peux partir sur Nice sans problème et que bébé va bien.
Je pars donc le 31 août 2012 avec mon chéri et nos affaires dans le camion direction Nice.
Nous arrivons le 1er septembre.
Le 4 septembre la nouvelle sage femme vient a la maison et tout va bien ! Enfin si on veux je ne me sens pas mieux mais mon Loulou bouge et son cœur bat bien! Mon col n'est pas ouvert malgré le trajet de plus de 900km, oufff.
Elle revient le vendredi 7/09 je lui dis que c'est bizarre il bouge de moins en moins! Elle me répond ne vous inquiétait pas a un certain stade on les sent moins bouger! Bref monito tout va bien son cœur bat bien et il bouge !
Sauf que dans l'aptes midi je sens une gêne dans le côté gauche et bébé ne réagit pas a mes stimulis, je me dis c'est rien il doit faire dodo il bougera plus tard.
Le lendemain matin, donc le 8, bébé ne bouge pas et j'ai des contractions pas comme d'habitude, je me dis que vu le stress du déménagement ça doit être la détente et le stress qui passe !
Je dis donc à mon chéri que ce jour c'est repos pour moi ! Mais dans l'apres midi j'essaye de capter le cœur de mon fils avec mon Doppler mais rien, peut être à cause de la crème que j'ai mis puisque plus de gel d'écho ! Je ne dis rien a chéri mais je m'inquiète un peu quand même.
Le lendemain grosses contractions très douloureuse on décide d'aller à l'archet voir ce qu'il se passe !
Et la le drame commence.
La sage femme numéro 1 ne trouve pas le cœur, la seconde essaye, pareil. Elles décident de faire venir le docteur qui nous confirme que notre amour est mort!
Je vous passe les détails des pleurs ...
Ils m'ont donnés 3 comprimés et je devais revenir le lendemain à 17 h pour l'accouchement sauf que ....
Vers 1h45 du matin j'en peux plus les contractions sont trop douloureuses, je dis a mon chéri de me conduire à l'hôpital parce que j'en peux plus. Arriver la bas vers 2h la poche des eaux éclate, on était encore dans le vestiaire! Elle me conduit donc vite en salle pour l'accouchement. On leur précise bien qu'après la naissance de notre enfant mort je souhaite être endormi. Tout est allé très vite j'étais vite ouverte à dix. La pose de la péri n'a pas trop servi puisque elle venait juste d'être posé quand j'ai senti en bas qu'il sortait. La sage femme n'a pas eu le temps de mettre ses gants c'est son collègue qui lui mettait pendant quelle essayait de retenir bébé. Il avait également le cordon autour du cou.
J'ai tout senti et je me suis endormie. Ils m'ont réveillé une fois qu'ils s'étaient bien occupé de moi.
On a tenu à voir notre fils et moi de le porter dans mes bras. Il était superbe comme je l'avais imaginé.
J'ai donc fait une toxémie gravidique et un hématome rétro placentaire qui a conduit à la perte de notre fils.
Les différents médecins que j'ai vu ne comprennent pas que Bordeaux n'est pas vu la maladie.
Ils ne disent pas trop ouvertement que c'est la faute de Bordeaux mais il est clair que c'est leur faute.
Voilà pour mon histoire.
Les symptômes de la maladie était présent et les suivant : contractions, papillons devant les yeux, malaises vagaux, protéines dans les urines, notch sur l'artère utérine gauche.
Faites vous entendre, je regrette de n'avoir pas plus insistée quand j'étais a Bordeaux pour qu'on s'occupe de moi et de mon Loulou ! J'aurai pu en mourir quand même, à l'accouchement je suis monté à + de 19 de tension.
Ne les laissez pas vous faire croire que vous êtes hypocondriaque, car c'est ce qu'on m'a fait comprendre à bordeaux .
N'hésitez pas a me poser des questions si certains points ne sont pas clair, j'ai pu oublier de dire des choses importantes.
Bonne soirée a toutes et tous.
avatar
Mamandemathéïs

Messages : 9
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 32
Localisation : Nice nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Message par dragonne le Dim 4 Nov - 11:42

Bonjour MamandeMatheïs...

Quelle horreur que ce vécu.... se dire que tout est cause d'une erreur médicale.... je n'ose imaginer comme on peut vivre les choses.... d'autant que les conséquences sont le pire drame qu'on puisse vivre dans une vie.... Les mots manquent et la révolte s'installe....

Quoi qu'il en soit, sache qu'ici tu peux déposer et te décharger de tes colères, tes incompréhensions et de tes doutes... je te souhaite de trouver la paix que nous devrions tous connaître et surtout, passer au delà de tout cela meme si ça reste une survie de chaque instant, nous ne nous leurrons pas....
J'espère également que ton chéri et ton ainé parviendront à traverser au mieux cette épreuve marquée du fer rouge à vie....

Je t'envoie plein de courage et de tendres pensées, pour toi, ta famille et ton doux ange qui veille dorénavant sur vous.... Le corps abandonne mais l'esprit veille....

Plein de courage et plein de pensées....

Marie

_________________
"Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre
puisque, si on comprenait, on ne pourrait pas juger..." (André Malraux)
avatar
dragonne

Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Message par Mamandemathéïs le Lun 19 Nov - 19:34

Merci marie
Les journées sont très longues dans ma tête ! J'ai le temps de réfléchir et rereflechir a ce qui s'est passé et j'ai beau chercher je ne comprend toujours pas comment les docteurs ont pu passer a côté !
Ça ne passe pas et ça ne passera jamais je crois !
Mon aîné va bientôt avoir 11 ans et avant d'être enceinte je ne voulais pas de deuxième car j'avais fini les couches les pleurs la nuit ... Et quand on a décidés de faire ce bébé j'avais mis de côté tout ça !
Je devrais actuellement être en train de m'occuper de mon amour mais a la place je m'occupe de mon chat qui a sauté du 4 eme !
J'ai hâte d'aller voir la spécialiste le 3 décembre !
Pour avoir un diagnostic, pour savoir le protocole pour la future grossesse ...
Mais je regrette ce qui est arrivé à mon second fils !
Plus que ce qui m'est arrivé à moi ! La phlébite et la perte de mon second fils! Je souhaite juste que mon lapin n'est pas souffert quand il était dans mon ventre !
Je regrette tellement de chose en fait!
Enfin voilà mon blues de ce soir !
avatar
Mamandemathéïs

Messages : 9
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 32
Localisation : Nice nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Message par dragonne le Mer 21 Nov - 9:03

Bonjour....

Je ne peux qu'imaginer mais ça peut tellement se comprendre, ce besoin de comprendre, de retracer....
J'espère pour toi que ce rdv du 3 décembre sera une ouverture sur l'avenir et que tu pourras être rassurée un jour prochain sur le fait que ton ange n'ait pas souffert....

Comment réagit ton fils sur cette perte si dure ??? à 11 ans c'est d'une réalité qui peut les détruire....

Je t'envoie plein de courage.... et j'envoie plein de pensées à ton ange pour qu'il t'aide à surmonter cette épreuve....

Marie

_________________
"Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre
puisque, si on comprenait, on ne pourrait pas juger..." (André Malraux)
avatar
dragonne

Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Message par Mamandemathéïs le Mer 21 Nov - 18:23

Bonjour marie
Mon fils commence a faire sortir la douleur, il doit poursuivre son suivi psy et j'espère que ça va vite être le cas parce qu'il à plus que besoin de parler. Et moi j'arrive pas a bien lui expliquer les choses car elles sont pour moi aussi trop douloureuses...
J'ai hâte d'être le 3 décembre mais en même temps j'ai peur.
Peur qu'on me dise d'oublier un futur bébé, peur qu'on me dise allez y on vous donne le feu vert, peur de ne pas être entendu encore une fois même si ce n'est pas de la faute de Nice et que l'archet et l'une des meilleures en obstétrique et maternité, peur que mon futur bébé ne meurt encore en moi....
Mais en même temps j'ai tellement envie d'être a nouveau maman et pouvoir donner un enfant a mon chéri.
Et puis j'ai aussi tellement peur d'y rester comme ça aurait pu être le cas ! On m'a découvert tellement de truc en l'espace d'un mois comme la phlébite que j'ai fait suite à la perf de l'accouchement, mes reins qui certes fonctionnent à 100% mais un fonctionne a 41% et l'autre a 59% mais si la toxémie ma abîmé mes reins que va t'il se passer ? Vais je pouvoir à nouveau porter la vie?
Tellement de question et ce manque qui font que je ne suis pas bien .
Comment en 2012 on en est encore la avec les docteurs ?
Comment l'état peut il laisser les services hospitaliers se dégrader ainsi ?
Et puis les gens qui abusent des services hospitaliers tu mettons que les médecins ne voient plus les gens qui disent la vérité !
Enfin bref mon Loulou me manque tellement, il devrait être avec moi dans mes bras et peut être même au sein...
Bonne soirée marie
Je viendrais mettre des news des que j'aurai eu mon RDV
Bises
avatar
Mamandemathéïs

Messages : 9
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 32
Localisation : Nice nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Message par dragonne le Jeu 13 Déc - 11:52

Bonjour

Je ne peux que te souhaiter plein de courage pour la suite... ton rdv est passé, j'espère qu'il t'a au moins apporté un peu de bonnes nouvelles....
Pour ton loulou oui je comprends aussi, ce n'est jamais évident de leur expliquer des choses si douloureuse, que nous memes percevons comme de l'injustice....

Je t'embrasse et je comprends également tes craintes....

Bisous
Marie

_________________
"Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre
puisque, si on comprenait, on ne pourrait pas juger..." (André Malraux)
avatar
dragonne

Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Message par Mamandemathéïs le Jeu 13 Déc - 13:53

Merci marie.
Oui j'ai le droit de reprendre les essais bébé. Je n'ai pas eu tout ce que j'attendais mais un certain réconfort quand même.
La je suis actuellement en attente de mes règles. J'aurai du les avoir le 10 si mes cycles sont bien de 28j.
Merci pour ton soutien.
Bisous
Fanny
avatar
Mamandemathéïs

Messages : 9
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 32
Localisation : Nice nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma triste histoire ou l'erreur médicale dont on a été victime.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum